Communiqué de Presse PP/No. 01/Oct/19 

Démenti Catégorique de l'implication de RUD-Urunana dans des soi-disantes attaques du Rwanda

Le Congrès National pour la Démocratie (CND-NDC), une coalition du Ralliement pour l'Unité et la Démocratie (RUD-Urunana) et le Rassemblement du Peuple Rwandais (RPR - Inkeragutabara), apporte un démenti catégorique sur les informations qui sont en train d'être véhiculées ces derniers jours principalement par les journaux du régime de Kigali. Les dites nouvelles affirment qu’ une soi-disante attaque est survenue la semaine dernière dans la région de Kinigi (Nord du pays) et aurait été perpetrée par des éléments qui se disent appartenir à RUD-Urunana. En effet, à ce propos, nous aimerions rappeler  et nous reaffirmons ce qui suit:

 

  1. Cette amalgame et ces soi-disantes informations sont dénouées de tout fondement. De par nos récentes déclarations, nous avons clairement et sans ambiguité indiqué que notre organisation ne serait en aucune manière être associée à des actes qui seraient contraires aux valeurs démocratiques que nous défendons avec toutes nos forces.
  2. Force est de se démander si l'attaque raportée par les médias du régime de Paul Kagame ne serait pas encore une fois une opération montée de toute pièce par les services repressifs du dictateur rwandais en vue d'en faire porter la responsabilité aux bouc-émissaires désignés d'avance.
  3. Il est bien connu que  monter une telle opération, afin de propager des informations de cette nature,  est une des stratégies globales que le régime anti-démocratique au pouvoir à Kigali a utilisé, utilise et continuera d'utiliser pour se débarrasser de tout citoyen rwandais jugé ne pas être totalement imbibé de son idéologie macabre.  Cette strategie inclut le harcèlement et la desinformation afin de  museler et voir liquider l'opposition politique tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays.
  4. Nous aimerions rappeler qu'après avoir tout fait pour torpiller le Processus de Paix de Kisangani en 2008-2009, le régime de Paul Kagame a redoublé d'efforts pour que toute initiative visant à trouver une solution définitive et durable au problème des réfugiés rwandais en RDC constament pourchassés par les forces de Kigali et leurs alliés soit vouée à l'échec. RUD-Urunana ayant été un des importants partenaires dans ce processus, nous sommes convaincus que c'est l'une des raisons pour  laquelle notre organisation continue d’être un des cibles dans le collimateur des forces repressives de Kigali.

En conclusion, malgré que les réfugiés rwandais soient tenus à tort responsables de la souffrance qui accable la région,  notre organisation reste convaincue que leur problème est un problème politique qui nécessite des solutions politiques comme nous n'avons cessé de le souligner. C’est ainsi que le CND-NDC ne cesse de demander la relance sans tarder du Processus de Paix de Kisangani,  seul capable de contribuer à une solution définitive du problème des refugiés rwandais en RDC et assoir ainsi les bases solides de l'avenèment d'une paix durable dans la région des Grands Lacs Africains.

Ainsi, notre Organisation reste convaincue et réaffirme que seul un État du peuple, par le peuple,  et pour le peuple pourra nous mener vers la construction d’un Rwanda pour TOUS,  pouvant assurer la paix et la concorde entre les générations futures et contribuer à la stabilité et au développement durables des peuples de la région.
Notre coalition s’est engagée et reste fermement résolue à accompagner le peuple rwandais et les peuples de la région dans ce noble processus.


8 Octobre 2019


Dr. Augustin Dukuze

Porte-Parole

Congrès National pour la Démocratie